Informations sur le site Web

4D - Documentation   Français   English   German   Español   Japanese   4D v11 SQL, Commandes par thèmes   4D v11 SQL, Liste alphabétique des commandes   4D v11 SQL, Constantes par thèmes   Retour   Précédent   Suivant

version 11 (Modifiée)


Vous pouvez obtenir diverses informations sur le fonctionnement de votre site Web 4D :

Vous pouvez contrôler le site par l'intermédiaire d'URL particuliers (/4DSTATS, /4DHTMLSTATS, /4DCACHECLEAR et /4DWEBTEST).

Vous pouvez générer un historique des requêtes.

Vous pouvez visualiser la charge du serveur Web dans la page "Evaluation" de l'Explorateur d'exécution de 4D.

URLs de gestion du serveur Web


Le serveur Web 4D accepte quatre URLs particuliers : /4DSTATS, /4DHTMLSTATS, /4DCACHECLEAR et /4DWEBTEST.

/4DSTATS, /4DHTMLSTATS et /4DCACHECLEAR sont accessibles uniquement au Super_Utilisateur et à l'Administrateur de la base. Si la base ne comporte pas de système de mots de passe 4D, ces URLs sont accessibles à tout utilisateur.

/4DWEBTEST est toujours accessible.

/4DSTATS

L'URL /4DSTATS renvoie sous forme texte pur :

le nombre de "hits" (connexions bas niveau),

le nombre de contextes créés,

le nombre de contextes n'ayant pas pu être créés,

le nombre d'erreurs de mots de passe,

le nombre de pages stockées dans le cache,

le pourcentage du cache utilisé,

la liste des pages et des fichiers GIF ou JPEG stockés dans le cache des pages statiques (*).

(*) Pour plus d'informations sur le cache des pages statiques et des images, reportez-vous à la section Paramétrages du serveur Web.

Ces informations peuvent vous permettre de contrôler le fonctionnement de votre serveur et éventuellement d'adapter les paramètres correspondants.

Note : La commande STATISTIQUES DU CACHE WEB vous permet également d'obtenir des informations sur l'utilisation du cache pour les pages statiques.

/4DHTMLSTATS

L'URL /4DHTMLSTATS renvoie, sous forme de texte pur également, les mêmes informations que l'URL /4DSTATS, à la différence près que, dans la dernière rubrique (contenu du cache), seule la liste des pages HTML — donc sans les fichiers .GIF et .JPEG — présentes dans le cache est fournie.

/4DCACHECLEAR

L'URL /4DCACHECLEAR provoque l'effacement immédiat du cache des pages statiques et des images. Il permet donc de "forcer" la mise à jour de pages ayant été modifiées.

/4DWEBTEST

L'URL /4DWEBTEST permet de contrôler le statut du serveur Web. Lorsque cet URL est appelé, 4D retourne un fichier texte contenant les champs HTTP suivants :

Date : date du jour au format RFC 822

Exemple : "Date: Fri, 7 Feb 2003 13:12:50 GMT"

Server : 4D WebStar_D/numéro de version interne

Exemple : "4D WebStar_D/7.0"

User-Agent : nom et version @ adresse IP du client

Exemple : "Mozilla/4.08 (Macintosh; I; PPC, Nav) @ 192.193.00.00"

Historique des requêtes


4D vous permet de générer un historique des requêtes.

Ce fichier est nommé "logweb.txt" et est automatiquement placé :

avec 4D en mode local et 4D Server, dans le dossier Logs situé à côté du fichier de structure de la base.

avec 4D en mode distant, dans le sous-dossier Logs du dossier base 4D client (dossier de cache).

Activation et format

L'activation et la configuration du contenu du fichier d'historique s'effectue dans les Préférences de l'application, page Web/Format du journal :

Note : L'activation et la désactivation du fichier d'historique des requêtes peut également être effectuée par programmation, à l'aide de la commande FIXER PARAMETRE BASE.

Le menu de format du journal propose les options suivantes :

Pas de journal : lorsque cette option est sélectionnée, 4D ne génère pas d'historique des requêtes.

CLF (Common Log Format) : lorsque cette option est sélectionnée, l'historique des requêtes est généré au format CLF. Avec le format CLF, chaque ligne du fichier représente une requête sous la forme :

hôte rfc931 utilisateur [JJ/MMM/AAAA:HH:MM:SS] "requête" statut longueur

Chaque champ est séparé par un espace, chaque ligne se termine par la séquence CR/LF (caractère 13, caractère 10).

- hôte : adresse IP du client (ex. 192.100.100.10)

- rfc931 : information non gérée par 4D, c'est toujours - (signe moins)

- utilisateur : nom de l'utilisateur tel qu'il s'est authentifié, sinon - (signe moins). Si le nom de l'utilisateur contient des espaces, ils sont remplacés par des _ (tiret bas).

- JJ : jour, MMM : mois abrégé en 3 lettres et toujours en anglais (Jan, Feb, ...), AAAA : année, HH : heure, MM : minutes, SS : secondes

La date et l'heure sont locales au serveur

- requête : requête envoyée par le client (ex. GET /index.htm HTTP/1.0)

- statut : réponse donnée par le serveur.

- longueur : taille des données renvoyées (hors en-tête HTTP) ou 0.

Les valeurs possibles de statut sont :

200 : OK

204 : Pas de contenu

302 : Redirection

400 : Mauvaise requête

401 : Authentification requise

404 : Non trouvé

500 : Erreur interne

Le format CLF ne peut pas être personnalisé.

DLF (Combined Log Format) : lorsque cette option est sélectionnée, l'historique des requêtes est généré au format DLF. Le format DLF est semblable au format CLF dont il reprend exactement la structure. Il contient simplement deux champs HTTP supplémentaires à la fin de chaque requête : Referer et User-agent.

- Referer : contient l'URL de la page pointant vers le document demandé.

- User-agent : contient le nom et la version du navigateur ou du logiciel client à l'origine de la requête.

Le format DLF ne peut pas être personnalisé.

ELF (Extended Log Format) : lorsque cette option est sélectionnée, l'historique des requêtes est généré au format ELF. Le format ELF est largement répandu dans le monde des serveurs HTTP. Il permet de construire des historiques sophistiqués, répondant à des besoins spécifiques. Pour cette raison, le format ELF est personnalisable : il est possible de choisir les champs à enregistrer ainsi que leur ordre d'insertion dans le fichier.

WLF (WebStar Log Format) : lorsque cette option est sélectionnée, l'historique des requêtes est généré au format WLF. Le format WLF a été développé spécifiquement pour le serveur 4D WebSTAR. Il est semblable au format ELF, il dispose simplement de champs supplémentaires. Comme le format ELF, il est personnalisable.

Configurer les champs

Lorsque vous choisissez le format ELF (Extended Log Format) ou WLF (WebStar Log Format), la zone "Formatage du journal" affiche les champs disponibles pour le format. Vous devez sélectionner chaque champ à inclure dans l'historique. Pour cela, utilisez les flèches de commande ou procédez par glisser-déposer.

Note : Il n'est pas possible de sélectionner deux fois le même champ.

Le tableau suivant liste les champs disponibles pour chaque format (par ordre alphabétique) et décrit son contenu :

ChampELFWLFValeur
BYTES_RECEIVEDXNombre d'octets reçus par le serveur
BYTES_SENTXXNombre d'octets envoyés par le serveur au client
C_DNSXXAdresse IP du DNS (ELF : champ identique au champ C_IP)
C_IPXXAdresse IP du client (par exemple 192.100.100.10)
CONNECTION_IDXNuméro unique de la connexion
CS(COOKIE)XXInformations sur les cookies contenus dans la requête HTTP
CS(HOST)XXChamp Host de la requête HTTP
CS(REFERER)XXURL de la page pointant vers le document demandé
CS(USER_AGENT)XXInformations sur le logiciel et le système d'exploitation du
client
CS_SIPXXAdresse IP du serveur
CS_URIXXURI sur lequel la requête est effectuée
CS_URI_QUERYXXParamètres d'interrogation de la requête
CS_URI_STEMXXPartie de la requête sans les paramètres d'interrogation
DATEXXDD: jour, MMM: abréviation de 3 lettres pour le mois (Jan,
Feb,...), YYYY: année
METHODXXMéthode HTTP utilisée pour la requête adressée au serveur
PATH_ARGSXParamètres de la CGI : chaîne située après le caractère "$"
STATUSXXRéponse fournie par le serveur
TIMEXXHH: heure, MM: minutes, SS: secondes
TRANSFER_TIMEXXDélai ayant été nécessaire au serveur pour générer la réponse
USERXXNom d'utilisateur s'il s'est authentifié, sinon - (signe moins).
Si le nom d'utilisateur contient des espaces, ils sont
remplacés par des _ (traits de soulignement)
URLXURL demandé par le client

Note : La date et l'heure sont indiquées en GMT.

Périodicité de sauvegarde

Le fichier d'historique des requêtes Web pouvant atteindre une taille importante, il est possible de mettre en place un mécanisme d'archivage automatique. Le déclenchement de l'archivage peut être basé sur un délai (exprimé en heures, jours, semaines ou mois) ou une taille de fichier ; à chaque échéance, 4D referme et archive automatiquement le fichier d'historique courant et en crée un nouveau.

Lorsque l'archivage du ficher d'historique se déclenche, le fichier d'historique est archivé dans un dossier nommé "Logweb Archives", créé au même niveau que le fichier logweb.txt (c'est-à-dire à côté du fichier de structure de la base).

Le fichier archivé est renommé sur le modèle "DAAAA_MM_JJ_Thh_mm_ss.txt". Par exemple, pour un fichier archivé le 4 septembre 2006 à 15 heures 50 minutes et 7 secondes : "D2006_09_04_T15_50_07.txt"

Paramétrage des sauvegardes

Les paramètres d'archivage automatique de l'historique des requêtes sont définis dans la page Web/Périodicité du journal des Préférences de l'application :

Vous devez dans un premier temps choisir une échelle de fréquence (jours, semaines...) ou le critère de taille limite en cliquant sur le bouton radio correspondant. Vous devez ensuite éventuellement

préciser le moment de la sauvegarde.

Pas de sauvegarde du journal : la fonction de sauvegarde périodique est inactivée.

Toutes les N heure(s) : cette option permet de programmer la sauvegarde sur une base horaire. Vous pouvez saisir une valeur comprise entre 1 et 24.

- à partir de : permet de définir l'heure à laquelle débutera la première sauvegarde horaire.

Tous les N jour(s) à N : cette option permet de programmer la sauvegarde sur une base journalière. Saisissez 1 si vous souhaitez une sauvegarde quotidienne. Lorsque vous cochez cette option, vous devez indiquer l'heure à laquelle la sauvegarde doit être déclenchée.

Toutes les N semaine(s), jour à N : cette option permet de programmer la sauvegarde sur une base hebdomadaire. Saisissez 1 si vous souhaitez une sauvegarde hebdomadaire. Lorsque vous cochez cette option, vous devez indiquer le ou les jour(s) de la semaine et l'heure à laquelle chaque sauvegarde doit être déclenchée. Vous pouvez cocher un ou plusieurs jour(s) de la semaine. Par exemple, vous pouvez utiliser cette option pour définir deux sauvegardes hebdomadaires : une le mercredi et une le vendredi.

Tous les N mois, Ne jour à N : cette option permet de programmer la sauvegarde sur une base mensuelle. Saisissez 1 si vous souhaitez une sauvegarde mensuelle. Lorsque vous cochez cette option, vous devez indiquer le jour de chaque mois auquel la sauvegarde doit être déclenchée,

ainsi que l'heure de déclenchement.

Tous les N Mo : cette option permet de programmer la sauvegarde sur la base de la taille du fichier d'historique des requêtes courant. La sauvegarde est automatiquement déclenchée lorsque le fichier atteint la taille définie. Vous pouvez fixer une taille limite de 1, 10, 100 ou 1000 Mo.

Note : En cas de sauvegarde périodique, si le serveur Web n'était pas lancé au moment théorique de la sauvegarde, 4D considère au lancement suivant que la sauvegarde a échoué et applique les paramétrages adéquats, définis dans les Préférences de la base.

Informations fournies par l'Explorateur d'exécution de 4D


La page Evaluation (rubrique "Informations") de l'Explorateur d'exécution affiche différentes informations concernant le fonctionnement du serveur Web 4D :

Occupation du cache Web : indique le nombre de pages présentes dans le cache Web ainsi que son pourcentage d'utilisation. Cette information n'est disponible que si le serveur Web est actif et si la taille du cache est différente de 0.

Temps d'activité du serveur Web : indique la durée de fonctionnement (au format heures:minutes:secondes) du serveur Web. Cette information n'est disponible que si le serveur Web est actif.

Nombre de requêtes http : indique le nombre total de requêtes HTTP reçues depuis le démarrage du serveur Web, ainsi que le nombre instantané de requêtes par secondes (mesure prise entre deux mises à jour de l'Explorateur d'exécution). Cette information n'est disponible que si le serveur Web est actif.

Référence

Paramétrages du serveur Web, STATISTIQUES DU CACHE WEB.


4D - Documentation   Français   English   German   Español   Japanese   4D v11 SQL, Commandes par thèmes   4D v11 SQL, Liste alphabétique des commandes   4D v11 SQL, Constantes par thèmes   Retour   Précédent   Suivant